Sandales, collection printemps/été 48 après JC

Par défaut

Voilà une des mes dernières créations, et je peux vous dire que j’en suis pas peu fière! J’avais déjà un peu bidouiller le cuir, mais là je me suis attaquée à du sérieux: la chaussure. Et oui, j’ai fabriqué avec mes petites mimines une paire de sandale!

Alors qu’est ce qui m’a poussé à fabriquer mes chaussures? Non pas une farouche volonté de résistance à notre société de consommation, mais simplement parce que j’en avais besoin. En effet parmi les aspects étranges de mon boulot, il y a entre autre, le port d’une tenue telle que l’on avait il y a 2000 ans, du temps des romains. Or je n’avais pas de chaussures ouvertes pour l’été, et mes pieds réclament de la fraicheur, surtout à Arles en plein mois de juillet. Inutile de vous dire que la sandale romaine, ça se trouve pas dans le E**m du coin, ni même chez le cordonnier. Bon il y a bien des boutiques spécialisées qui vendent ce genre de produit, mais elles sont à l’étranger, et puis faut voir à quel prix…

Du coup j’en ai parlé avec un collègue qui a l’habitude de faire ses chaussures antiques, et avec ses bons conseils, et après lui avoir troqué du cuir contre du tissu, me voilà parée à fabriquer mes sandales. Je me suis inspirée des modèles de chaussures (de l’époque) que l’on peut voir dans le livre Le cuir et la pelleterie à l’époque romaine de Martine Leguilloux. J’y ai fait quelques adaptations afin de répondre à mes exigences, à savoir un bon maintien de la cheville et du talon. Ma création n’est donc pas une copie conforme, mais une pièce très fortement inspirée. Et comme on a pas non plus retrouvé toutes les sandales de l’époque, il y a une petite chance qu’un modèle similaire ai été porté il y a 2000 ans.

 

IMG_3540

IMG_3559

Deux pages de l’ouvrage sus-cité

Au niveau de la technique de réalisation par contre, c’est du 100% comme à l’époque: du cuir, du fil de lin poissé, et de l’huile de coude! En finition, un graissage à l’huile d’olive pour assouplir le cuir et le protéger. Elles sont hyper confortables, un vrai plaisir à porter! Les voici!

IMG_6884

IMG_6886Photo floue désolé!

J’ai adoré les réaliser, et finalement ce n’est pas bien long, une dizaine d’heure de travail, et encore c’est parce que je suis novice! Du coup il est pas impossible que je m’en fabrique d’autre….

Publicités

"

  1. Pingback: Un porte carte avec de la récup’! | Amo et odi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s