Alors comme ça le produit n’est plus fabriqué?

Par défaut

Aujourd’hui, petite oasis de tranquillité dans mon quotidien. Ni une, ni deux, j’en ai profité pour avancer mon dans mon boulot et pour résoudre un problème « makeupesque ». En effet j’ai appris récemment que Nuxe ne fait plus la recharge pour son fond de teint poudre minéral de sa gamme Bio. Et je vous le donne dans le mille: c’était mon fond de teint chouchou. Une teinte pile poil comme il me faut, une couvrance idéale (c’est à dire très légère car j’ai la chance d’avoir une peau peu capricieuse), longue durée (environ 1 an, car je ne maquille pas tous les jours), et surtout dispo dans la pharmacie de mon supermarché! Mais voilà ce temps est révolu et je me voyais déjà obligé de commander sur internet des fond de teint minéraux sans avoir testé la nuance.

Quand soudain une idée a jaillit: finalement c’est quoi le maquillage minéral? Une base et des minéraux. Et qui c’est qui a en réserve des ocres achetées à Roussillon il y a deux ans? C’est bibi! Bingo, j’ai fait plus de la moitié du chemin! Manque plus que la base, et pour piocher quelques idées, un petit détour sur Aromazone s’impose. Parmi un panel assez varié de produit, un basique, que j’ai déjà, le talc (acheté pour l’entretien de mon bonnet de piscine quand je me berçais encore de l’illusion d’y aller régulièrement). Pour la boite, on récupère celle de feu le fdt Nuxe, et c’est parti!

IMG_6810

 

D’abord j’ai préparé la base, un mélange de talc et de poudre d’Avoine (que j’utilise d’habitude dans mes shampoings) pour le coté douceur et parce que sur le sachet il y a écrit que ça « apporte un toucher soyeux et un fini velouté et mat » (c’est-y pas parfait?). Ensuite j’ai commencé à ajouter les ocres, un peu au pif. Sur la photo vous avez une partie du panel dont je dispose (j’ai aussi du brun, du vert et du bleu). Je me suis fait avoir avec le rouge, plus dense que les autres, il ne se mélangeait pas bien, jusqu’au moment où l’idée met venue de secouer le pot ardemment. Résultat: trop rose! Du coup j’ai délesté mon pot principal d’une bonne partie du mélange, plaçant l’excédent dans des petits pots noirs: j’en ai laissé un tel quel, il me servira de blush ou de base quand je devrais refaire du fdt, dans l’autre j’ai essayé de faire un résultat plus « corail », mais il faudra que j’affine à la lumière du jour.

 

IMG_6807

Merci l’éclairage pourri, en réalité c’est plus clair!

Retour au pot de fdt, j’ajoute finalement à mon mélange trop rosé de l’ocre beige et une pointe de jaune, une nouvelle rasade de talc et de poudre d’avoine, et le tour est joué! A vérifier aussi à la lumière du jour mais ça me parait plutôt pas mal. Peut être ajouterai-je aussi un peu d’ocre vert pour contrer les rougeurs du visage. En tout cas, quand je teste sur ma main j’ai bien un fini mat et velouté (merci l’avoine) et j’ai des micro paillette qui sorte de je-ne-sais-où mais qui sont parfaites pour l’éclat.

IMG_6803

Au final en 15 minute j’ai résolu mon problème de fdt, et vu la faible quantité d’ocre nécessaire pour le composer, je pense que j’ai de quoi me faire du fdt jusqu’à la fin de mes jours! En plus niveau cout, c’est ridicule: le talc se trouve en grande surface pour des clopinettes, et j’ai payé mes pots d’ocres 5 € les huit!

Inutile de vous dire que j’envisage fortement maintenant de me faire des fards à paupières!

Et pour finir, même si j’avais déjà posté la photo, je ne peux résister à remettre cette vue des carrières de Roussillon (dans le Lubéron).

Photo0129

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s