Muse, je vous donne donne une deuxième chance.

Par défaut

Alors voilà un article qui risque de m’attirer les foudres de pas mal de personne, compte tenu du succès actuel de ce groupe. Oui mais voilà, Muse, moi ils m’ont déçu. Trop de succès, trop de médiatisation, trop de stade de France, trop de … trop de Muse tout simplement!

Et pourtant! Qu’est ce que j’ai pu aimer (et aime encore!) leurs premiers albums! Et j’ai adoré les voir dans des petites salles, des petits festivals, alors qu’ils n’étaient connu que par quelques amateurs en France. Leurs deux premiers albums sont simplement géniaux, Origin of symmetry, étant l’équilibre parfait entre force et douceur, rock et électro, et juste ce qu’il faut de symphonique.

Après il y a eu Absolution et ça sentait déjà un peu le roussi dans notre relation: beaucoup moins convaincue par cet album (trop de guitare qui crient, trop de Matthew qui crie), il y a eu heureusement quelques petites perles qui semblaient venir d’ailleurs (Endlessly, Ruled by secrecy) qui ne m’ont pas fait revendre le cd vite fait. Et puis c’est aussi à cette époque que le matraquage radio a commencé: Time is runnig out une fois par heure sur la radio « pop-rock » (tout comme la discographie de U2 et Queen), il n’y a rien de pire pour me faire détester une chanson. Avec ce matraquage est venu le succès (la folie?) à très grande échelle, les salles de plus en plus grande, bref le début de la fin. Résultat, à la sortie de l’album suivant, j’ai complétement lâché l’affaire et je ne l’ai pas acheté.

10 ans sont quasiment passé et Muse a continué son chemin. Les quelques singles que je pouvais entendre ne m’inspirais rien (le pire étant surement Uprising, LE morceau qui me fait changé de radio dès que je l’entends). Et puis, et puis, un jour j’ai entendu ça:

Ce morceau, il est parti quelque part au fond de mon cerveau, et il a directement déclenché le curseur « ce-titre-c’est-de-la-tuerie ». Un truc dans le rythme entêtant, une voix posé qui s’élève vers la fin, un je-ne-sais-quoi qui a touché directement mon âme. Muse et moi on s’est retrouvé. Alors comme j’aime bien donner des deuxièmes chances, je me suis dit qu’il y a avait surement caché quelque part dans les albums que je n’avais pas écouter des petites pépites et qu’il serait dommage que je passe à coté. Grâce à une plate forme musicale bien connue, j’ai donc découvert les trois dernier albums, en quête des morceaux qui me feraient vibrer. Il n’y a pas eu beaucoup, ils étaient bien cachés, mais ils étaient là…

Sur Black Hole &… j’ai trouvé Soldier’sPoem, Invincible et Assasin. Sur Résistance, Undisclosed Desires, s’écoute assez bien, mais rien d’exceptionnel. Les trois pistes symphonique de la fin de l’album sont pas mal (en tout cas c’est tout à fait le genre de projet que je trouve intéressant), mais elles ne m’ont pas plus touchée que ça. Clairement je ne suis pas en phase avec cet album. Enfin sur 2nd Law, outre Madness, j’ai adoré Animals, Explorers et Save me.  Au final ça ne fait pas beaucoup, mais ça m’aurait embêté de les rater. Je les garde dans un coin de ma discothèque virtuelle, pour les savourer de temps en temps, me réapproprier Muse à mon rythme, un peu comme deux anciens amants qui ne se sauraient pas vu depuis fort longtemps…. On est ému, on est touché, on a un peu peur aussi, mais au final tout redevient comme avant.

Muse, je laisse tes tubes et ton stade de France  à tes fans, moi je garde les petits trésors cachés dans tes albums…

Publicités

"

  1. Je n’aime que quelques chansons de ce groupe en fait, je ne peux donc pas vraiment en débattre avec toi ^^ Et n’écoutant jamais la radio, je n’ai pas ce souci de matraquage ce qui est appréciable 🙂

    • La radio j’adore ça, j’ai grandi avec et je ne peux m’en passer (par contre j’ai pas la télé !).Heureusement que toutes les stations ne pratiquent pas ce matraquage, depuis quelques années j’écoute France Inter et je n’ai rien à leur reprocher. Mais quand on se déplace avec le boulot il y a souvent dans le véhicule cette fameuse radio adepte de Muse, U2 et Queen…

  2. J’ai eu l’occasion de les voir à Werchter en 2010… Je les adorais… depuis, je ne les écoute plus… j’ai été très très déçue pas leur prestation… qui m’a parue fade… question de perception, j’étais avec une amie qui a, elle, adoré…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s